Economie : Une nouvelle monnaie sur le département de La Loire-Atlantique

Soutenir l’économie locale, les circuits courts et participer à la transition écologique du territoire, tels sont les objectifs de la nouvelle monnaie locale Moneko.

« Cela sert à l’économie réelle » pour Claire Tarbes coordinatrice Moneko de l’association MLC44, la nouvelle monnaie locale made in Loire-Atlantique a de beaux jours devant elle. Née de la fusion de « So Nantes » 1ère monnaie locale française en 100% numérique et du « Retz’l » disponible sous forme de « coupons » au sein du Pays de Retz, Moneko souhaite mutualiser les forces de ses deux grandes sœurs pour devenir une monnaie éthique et locale.

Créer la force d’un réseau économique 

« L’intérêt de Moneko c’est quand elle circule » souligne Claire Tarbes. Créer la force d’un réseau économique favorisant les circuits courts tout en participant à la transition écologique du territoire sont les maîtres mots de l’association MLC44. Concrètement ? depuis le site Moneko, il est possible d’alimenter un compte dédié par un virement depuis son compte bancaire. Les euros peuvent s’échanger directement depuis un comptoir partenaire ou auprès du siège de l’association à Nantes. « C’est comme un ticket restaurant » explique Claire Tarbes puisque le but premier de Moneko n’étant pas d’épargner mais bien de consommer local et responsable.

Deux fonds de garantie en faveur de projets locaux

Outre le fait d’échanger des biens et des services, Moneko dispose de deux fonds de garantie par le biais de deux banques partenaires auprès de la NEF pour les coupons et du Crédit Coopératif pour la monnaie numérique. Sur le principe de l’échange, les euros ainsi placés sur ces deux comptes participent à soutenir des projets locaux d’utilité sociale, écologique ou culturelle. « Je sais ce que fait mon argent » précise Claire Tarbes qui estime à 150 000 Moneko numériques et 20 000 réels actuellement en circulation. Lancée depuis le 15 juin dernier sous format numérique, les billets coupons sortiront quant à eux en septembre 2020. Les particuliers ainsi que les professionnels peuvent adhérer et ainsi bénéficier d’un réseau de près de 150 partenaires pour y réaliser ses achats.

Plus d’informations sur  le site moneko.org

Crédit photo : © Marion Cospérec chargée de développement et communication

À lire également