Une vaisselle comestible et compostable signée Switch Eat

La start-up Switch Eat de Vertou s’est lancée dans les contenants compostables et comestibles. Pailles, bols ou encore assiettes donnent un souffle de modernité éco-responsable pour la planète.

Le plastique dans les océans, les papiers qui jonchent les trottoirs, les assiettes en carton du pique-nique laissés sur les pelouses sont autant de déchets impactant l’environnement. Le bien-être passe par le contenu de l’assiette et préserver la planète c’est aussi s’intéresser au contenant. Switch Eat, start-up installée à Vertou a créé de la vaisselle compostable et comestible. Thomas Launay, pratique le kitesurf depuis 10 ans. C’est lors d’un voyage que le projet est né « je suis parti sur l’île de Boracay aux Philippines qui a été fermée pendant 6 mois pour cause de pollution […] c’est suite à ça que je me suis posé des questions sur les alternatives que l’on pouvait proposer au plastique. Il y a des solutions qui sont beaucoup plus pérennes et beaucoup plus saines que le plastique même si on reste sur de l’usage unique. Et c’est comme ça que nous est venue l’idée de proposer de la vaisselle que l’on peut manger.»

Une gamme colorée et gustative

Switch Eat propose des pailles, des bols, des coupelles, des cuillères, des barquettes et des assiettes. Biodégradables, ils ne manquent pas de couleurs et de goût. « On va avoir des produits qui vont être neutres en terme de goût on va avoir différentes saveurs aussi de façon à avoir une paille en chocolat ou une cuillère à la vanille par exemple. On va pouvoir la goûter, la manger entièrement, la mettre au compost si on le souhaite. On a des couleurs qui sont pop, des coupelles avec des couleurs fuchsias, avec un jaune or. Il n’y a que des arômes naturels qui sont utilisés. » explique Thomas Launay. Une expérience culinaire ayant déjà séduit les professionnels comme les cafés, les hôtels, les restaurants et les traiteurs.

Une innovation accessible aujourd’hui aux particuliers

La start-up développe l’accès à ses produits aux particuliers et dans les magasins alimentaires. Thomas Launay et Morgane Jarny, les deux fondateurs, ont sensibilisé les personnes grâce à une cagnotte ulule permettant de rendre la vaisselle disponible par packagings comme les bols par 6 ou par 12 et les cuillères par 20. « On a reversé 1 % des bénéfices à l’association Projet Rescue Ocean qui a pour but de sensibiliser les enfants au niveau du plastique et de ramasser les déchets dans les océans » précise-t-il.

Plus besoin de laver la vaisselle ou de jeter des déchets, une occasion de faire un geste pour l’environnement.

Infos complémentaires :

www.switch-eat.com

Crédit photo : Switch Eat

À lire également